Longue échappée

4 janvier 2011 § Poster un commentaire

L’enfant est si petit au fond de son couffin
Que veut-il ? Que voit-il ? Qu’entend-il à tout ça ?
Silence quand il dort et cris quand il a faim
Sans doute se sent-il un peu perdu déjà

L’enfant est au jardin. Le monde est devant lui
Aventurier timide, il avance à pas lents
Tout étonné qu’il est par ce caillou qui luit
Ce nuage qui vole ou ce papillon blanc

L’enfant a entendu sa mère qui disait
Qu’elle aurait préféré une fille, à choisir
Est-ce à ça qu’il pensait quand il se déguisait :
Approcher un modèle, adoucir un désir ?

L’enfant sur le tapis joue aux petits coureurs
Pichenette incroyable ! Il part en échappée
Mais heurte dans sa course un vase spectateur
Et attend tout penaud de se faire attraper

L’enfant, cœur de travers et la mine ombragée !
Le soir quand il éteint – c’est de plus en plus tard –
Il écoute les mots dans la nuit s’approcher
Un jour, il a envie d’apprendre la guitare

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Longue échappée à Pascal Aussi.

Méta