J’ai peine perdue

27 novembre 2010 § Poster un commentaire

J’ai peine, peine, peine, peine… Où es-tu ?
J’ai peine, ma peine perdue

Je la nourrissais depuis des mois
La trimballais partout avec moi
On m’en aura vu souffrir encore ces jours-ci
C’est bien la peine, merci !

 Quelqu’un aura mis la main dessus
Sans que je m’en sois même aperçu
Je ne veux pas croire, oh non, qu’elle ait pu me lâcher
Nous étions si attachés

 Raison de pleurer qui tombe à l’eau
Plein soleil, plus une ombre au tableau
Comment vais-je à l’avenir pouvoir gâcher ma vie
Si je n’en ai plus envie ?

J’ai peine, peine, peine, peine… Où es-tu ?
J’ai peine, ma peine perdue

 Puisqu’il faut se faire une raison
Je m’en vais écrire une chanson
Que vous n’avez pas fini de mouiller vos mouchoirs
Amis du mélo, bonsoir !

 Mais la mélodie bien qu’en mineur
Ne peut longtemps cacher mon bonheur
Tous mes efforts de chagrin, mes séances de psy
Au final, c’est comme si

Je me soulageais dans ma guitare
La joie me reprend, tout est trop tard !
On se veut inconsolable mais turlututu !
Ce n’est que peine perdue

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement J’ai peine perdue à Pascal Aussi.

Méta